Mon progr_amme de muscu_lation

logo

La pratique de ce sport commence par la connaissance de l'anatomie du corps humain et notamment de ses muscles.

Je reviendrais plus en détail sur l'anatomie et les différents groupes de muscles dans les prochaines pages, car j'ai classé les pages selon les groupes musculaires comme vous pouvez le constater dans le menu.

Voici une illustration détaillée des principaux muscles :

anatomie anatomie

Un facteur prédominant qu'il faut connaitre et ne pas négliger, c'est la génétique, et oui, c'est bien connu, personne n'est égal face à la génétique, des personnes prendront plus facilement du muscle et d'autres mettront beaucoup plus de temps pour atteindre un même résultat.
Quant à certaines personnes sécheront (perdre du gras) plus vite que d'autres et ne fourniront pas les mêmes efforts.
Tout est une question du type de morphologie et de métabolisme.

Dans les années 30/40, un célèbre psychologue américain William Sheldon a élaboré un classement, il est composé de trois catégories.

morphotype

Les ectomorphes : ils ont une structure osseuse fine, des membres longs et fins, un faible taux de graisse corporelle ainsi qu'une faible masse musculaire.
Les personnes ayant cette morphologie peuvent manger beaucoup sans prendre de poids, d'ailleurs, il aura beaucoup de difficulté à prendre de la masse musculaire, son métabolisme est naturellement très rapide et va brûler rapidement les calories qu'il consomme.

Les mésomorphes : ils ont une structure osseuse solide, une bonne proportion de muscle et de graisse corporelle. Ils ont tendance à prendre facilement de la masse musculaire et à perdre facilement de la graisse corporelle.

Les endomorphes : ils ont une structure osseuse fine, les membres courts et épais, une structure corporelle plus ronde, ont tendance à stocker les graisses plus facilement, même en mangeant raisonnablement. Ils ont un métabolisme plus lent et peuvent avoir des difficultés à perdre de la graisse.

* Cependant, cette classification reste très controversée scientifiquement.
En effet, ce n'est pas une fatalité, on n'est pas l'un ou l'autre, on parlera plutôt de prédisposition génétique, d'un mélange varié de ces combinaisons.

Autre théorie élaborée par Frédéric Delavier, un célèbre illustrateur-auteur de nombreux livres sur la musculation et l'anatomie, également ancien athlète, classe les individus en deux catégories.

brevi_longi

L’individu longiligne : possède de longs membres et un tronc court, sont de type africain, subsaharien.

L’individu bréviligne : possède des membres plus courts et un tronc plus long, sont de type européen.

Il s’agit principalement de tendances et on peut très bien être un mélange des deux (ex : jambes longues, bras courts ou inversement).